Ah vaste sujet, électrique sujet.. je sens qu'on va me faire brûler sur un bûcher !!

images

Depuis aussi loin que je me souvienne, j'aimais analyser les comportements, j'aimais comprendre ce qui se passait chez les gens .. chez moi et ceci pour mieux évoluer et vivre en paix avec les autres .. Car quand on comprend ce qui se passe chez l'autre on arrive mieux à lui pardonner ses comportements "déviants" ... Et quand on connaît quelques principes de psychologie, on arrive à se connaître et à se maîtriser.

Alors OUI, trois fois OUI, apprenons à nous connaître, connaissons les bases de la psychologie pour mieux vivre ensemble et ainsi ne plus prendre les comportements des autres comme des agressions, et ne plus agresser nous aussi.

Communication non violente, pédagogie positive, psychologie, démarche de maternage... développement personnel ....etc ....

Mais je trouve qu'il y a une limite et un potentiel "danger" dans toutes ces démarches.

Danger n °1 CHANGER

Sur les magasines, sur les sites internet dans les rayons entiers de bouquins on lit souvent:

"vous voulez tout changer?" " votre vie ne vous satisfait pas?" " envie de tout plaquer?"

CHANGER  !!   :

changer de garde robe ? de déco ? de job ? de lieu de vie? de conjoint.....??

 

changer, bouger, jeter, tout quitter.. un vent de changement fait vaciller toutes les femmes de ce siècle !!

Mais enfin pourquoi ? que se passe t il dans nos coeurs et dans nos têtes pour que dès que quelque chose ne va pas (comme on voudrait ) il nous faudrait changer ???? , société kleen*x !!!

Est ce une solution que de croire que nous devons/pouvons tout changer .... ? Pourtant je suis plus que sure que nous devons changer notre être, notre coeur, nos attitudes, nos habitudes... mais ne poussons pas le bouchon trop loin ! hein Maurice ;p .

Et n'oublions pas les belles vertus de FIDÉLITÉ, de CONSTANCE, de FORCE, de PERSÉVÉRANCE !

Car le danger serait de passer notre temps à changer et ne jamais s'enraciner.. regardons la nature nous enseigner sa sagesse, les plantes les arbres ne changent pas de place toutes les 5 mins et face aux difficultés le plus souvent la plante développe des forces et trouve des solutions souvent merveilleuses pour s'en sortir.. "ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort .."

Ensuite j'ai souvent l'impression qu'on nous propose des changements extérieurs plutôt que de chercher au fond de soi la force qui nous aidera à trouver une solution.. :

-votre patron vous gonfle.. changer..

-votre déco vous ennuie... changer

-votre conjoint ne vous attire plus .. changer

 

Il manque bien souvent du bon sens dans ces mouvements sois disant psy .. ils suiffent sur le mal être ambiant sans vraiment chercher à aider les gens ..

je crois qu'avant de changer il faut avoir eu le temps de persévérer, il faut s'être un peu "casser les dents " sur  des situations pour se connaître justement, pour s'épprouver et mieux réagir les prochaines fois .. Combien de fois j'ai pleuré face à des difficultés avec mes enfants mais cela m'a permis de mieux me connaître et de trouver des solutions en moi !

Alors je ne dis pas qu' il ne faut jamais changer, partir ou encore tout envoyer  paître ..!! il y a des fois où c'est la radicalité qui nous permet d'avancer  .

Et puis le gros danger de toujours penser au changement c'est de passer notre temps à rêver un ailleurs et ne jamais être dans le présent !

 Vouloir toujours autre chose ne nous satisfera jamais, on peut passer sa vie entière à passer de désir en désirs d'acquisitions en acquisitions sans jamais être vraiment repu !

Le remède ?

le concret, le présent. En s'accrochant à des tâches concrètes faites avec amour et étant réceptif à toutes les sensations que l'on découvre en les faisant, on arrive à se recentrer à être juste là .. à calmer le petit vélo dans la tête qui n'arrete pas de tourner... faire donc ces actes sans attendre forcément de remerciements ou d'effets miracles... juste : " bien faire et laisser dire..." ne pas trop s'attarder sur des commentaires négatifs ou sur les résultats qui nous semblent nuls ou encore sur nos pensées qui nous jugent !

2 ° danger la divinisation du "moi".

en tant que croyante mais aussi en tant qu'être humain je trouve très étrange cette attitude à vouloir toujours se regarder... se centrer sur soi .. on nous dit il faut vous écouter, il faut faire comme vous le sentez .... hmmmm attention  !!

là aussi il faut de la subtilité, une chose est de savoir écouter ses sensations, de déterminer ses besoins, une autre est de les écouter au point d'en être presque esclave !! Car être libre c'est être capable d'accuiellir nos besoins, émotions, sensations MAIS pas d'en être le pantin .. il nous revient d'utiliser notre volonté pour orienter nos désirs vers le BIEN ! Sinon nous allons tous devenir un microcosme dont nous seront les rois despotes loin de nous préoccuper des besoins des autres ..

exemple:

je me réveille lundi matin après une nuit pourrie avec une tonne de choses à faire ... je n'ai qu'une envie : rester au lit !! j'veux pas faire le petit dej ... pas plus que de préparer tout le monde pour le départ !!

Première voie : je m'écoute, après tout je suis fatiguée !! je le prends cool je lâche prise et je reste au lit ... rien ne se passe comme il faut petits et grands se retrouvent à la bourre et moi finalement je me retrouve avec plus de travail plus de stress qu'au départ !!

deuxième hypothèse je n'écoute pas mes sensations, je me lève en serrant les dents je fais tout ce que j'ai à faire comme un robot sans amour et tendue comme un arc ... bon là j'ai fait ce qu'il fallait mais je suis triste en colère et j'ai sûrement égratigné deux ou trois personnes dans ma course folle ! et j'accumule de la frustration.

la troisième voie serait de prendre acte de ma fatigue, d'accueuillir mes sensations, d'être dans l' empathie avec moi même ! je n'ai pas envie de "rien", j'ai envie de me reposer  et du coup cette envie est je vais l'utiliser comme carburant pour le BIEN car j'ai le droit et je dois me reposer ! Alors je vais me lever faire avec le plus d'amour et  de calme ... les choses essentielles (je lâche prise sur les détails, si la petite dernière part à l'école avec des chaussettes dépareillées et/ou trouées .. c'est pas la fin du monde) et puis quand j'aurais fait l'essentiel, je vais m'accorder ce temps si précieux bien mérité et là je ne laisse personne (sauf urgences vitales !) m'en empêcher !

aimer2

France-generosites_RP_bienfait-du-don1

voilà l'idée je reproche à certaines démarches de développement personnel de trop nous tourner sur nous même et de faire de nous des égoïstes, nous empêchant de nous donner aux autres tout en nous protégeant !! Car c'est tellement bon de se donner, on est tellement heureux quand on se décentre de nous même de manière saine !!

voilà il y a d'autres "dangers" mais je crois que pour aujourd'hui c'est bien assez  !

Je le redis, les démarches de développement personnel sont la plus part du temps bénéfiques et très utiles mais ne perdons pas notre jgement et notre bon sens ..  ne passons pas d'un esclavage à un autre  !!

La plus part du temps ce sont les femmes qui adhèrent à ces méthodes, car nous avons perdu le sens profond de notre vocation !!

Nous sommes très précieuses, le monde a besoin de nous de notre sensibilité particulière ...

Je crois que nous sommes des "sentinelles de l'invisible " comme disait un certain JPII, nous sommes des veilleuses, des mère-veilleuses !! Et il nous est de notre devoir de nous connaitre de nous former , de nous protéger POUR mieux nous donner, et transmettre la PAIX dont ce monde a tant besoin !!